Soixante-cinq ans de Cormier

3 novembre 2014 Commentaires fermés sur Soixante-cinq ans de Cormier

livre-et-art

L’excellente librairie-galerie Livre et Art, dédiée au livre illustré dans tous ses états, nous fait le plaisir de nous accueillir le jeudi 13 novembre à 19 heures pour fêter le soixante-cinquième anniversaire du Cormier.

Exposition de tirages de tête et de gravures de Michelle Corbisier.

Lectures de Corinne Hoex, Laurent Demoulin, Serge Meurant et Bart Vonck.

Il y aura du champagne. Venez !

13 novembre, 19 heures
Livre et Art
13 Grand-Place
1348 Louvain-la-Neuve
010 45 68 08
Site
contact@livre-et-art.be

Invitation-Le-Cormier-L&A

Lecture de Corinne Hoex

8 juillet 2013 Commentaires fermés sur Lecture de Corinne Hoex

sonalitte-hoex

Corinne Hoex lit un extrait de Celles d’avant sur le site de SonaLitté.

Salons et marchés

16 mai 2013 Commentaires fermés sur Salons et marchés

Le Cormier sera présent sur le stand d’Espace Livres & Création aux salons et marchés suivants :

Étonnants Voyageurs à Saint-Malo
18-20 mai
Auteur invité : Anne Penders.
Anne Penders participera à des rencontres le 18 mai à 18 heures (Maison du Québec) et le 19 mai à 10 h 30 (salle Saint-Anne).
Séances de signature au stand 57 le 18 mai (15 à 17 heures), le 19 mai (11 h 30 à 13 heures ; 16 à 17 h 30) et le 20 mai (10 h 30 à 12 h 30 ; 15 à 17 heures).

Marché de la poésie de Montréal
30 mai – 2 juin, place Gérald Godin.
Auteur invité : Hubert Antoine.
Lancement de son recueil Tohu-bohu et brouhaha.

Marché de la poésie de Paris
6-9 juin, place Saint-Sulpice.
Auteurs en signature : Corinne Hoex (Celles d’avant) et Pierre-Yves Soucy (D’une obscurité, l’éclaircie).

Marché de la poésie de Namur
22-23 juin, 28 rue Fumal.

Celles d’avant

7 mars 2013 Commentaires fermés sur Celles d’avant

cellesdavant

Corinne Hoex pratique une poésie volontiers narrative, d’une trompeuse simplicité, qui privilégie une langue épurée où chaque mot, choisi avec une parfaite justesse, fait mouche dans la sensibilité du lecteur.
Tout en s’inscrivant dans la continuité de ses précédents recueils, Celles d’avant témoigne à la fois d’un approfondissement et d’un élargissement de sa palette. Dans ses romans (le Grand Menu, Ma robe n’est pas froissée, Décidément je t’assassine), Corinne Hoex n’a cessé de se colleter avec la domination de la famille et plus particulièrement l’emprise de la figure maternelle. Ce thème est à nouveau au cœur du présent recueil, où il se teinte d’une coloration fantastique tout à fait nouvelle dans son œuvre. Les celles d’avant du titre, ce sont d’inquiétants fantômes qui murmurent dans la nuit et s’invitent sans façon, c’est le poids obsédant des générations antérieures dont il est impossible de se défaire. Le tout traité avec une belle âpreté, entre humour noir et cauchemar fantasmatique.

Corinne Hoex vit à Bruxelles. Licenciée en histoire de l’art et archéologie, elle a travaillé en tant qu’enseignante et documentaliste. Chargée de recherches, elle a publié plusieurs études relatives aux arts et traditions populaires, avant de se consacrer pleinement à son œuvre personnelle. Elle a publié quatre romans, le Grand Menu (L’Olivier, 2001, rééd. Les Impressions Nouvelles, 2010), Ma robe n’est pas froissée (Les Impressions Nouvelles, 2008), Décidément je t’assassine (Les Impressions Nouvelles, 2010) et le Ravissement des femmes (Grasset, 2012). Elle a également publié plusieurs livres de poésie : Cendres (Esperluète, 2002), Contre Jour (Le Cormier, 2009), la Nuit, la mer (Didier Devillez, 2009), Juin (Le Cormier, 2011), N.Y. (La Margeride, 2011), Rouge au bord du fleuve (Bruno Doucey, 2012) et l’Autre Côté de l’ombre (Tétras Lyre, 2012).

12,7 x 20,3 cm
55 pages
20 exemplaires numérotés et signés sur Rives Shetland : 50 €
580 exemplaires sur Munken Print : 16 €
ISBN 978-2-930231-79-2

Télécharger un extrait du livre (PDF)

Recensions
Primaëlle Vertenoeil, le Carnet et les Instants n° 176, avril-mai 2013, p. 75.
Texture (Philippe Leuckx)
Culture ULG (Laurent Demoulin)

Foire du livre de Bruxelles

18 février 2013 Commentaires fermés sur Foire du livre de Bruxelles

 

Le Cormier sera présent du 7 au 11 mars à la Foire du livre de Bruxelles sur le stand d’Espace Livres & Création (stand n° 114).

Nous présenterons nos deux nouvelles parutions : Västerås d’Elke de Rijcke et Celles d’avant de Corinne Hoex.

Le dimanche 10 mars à 17 heures dans le Théâtre, rencontre avec Corinne Hoex, qui lira ses deux plus récents recueils, Celles d’avant et l’Autre Côté de l’ombre (Tétras Lyre).

Corinne Hoex signera ses ouvrages sur le stand 114 le vendredi 8 mars de 17 heures à 18 heures et le dimanche 10 mars de 18 heures à 19 heures.

Foire du livre de Bruxelles
Tour & Taxis
86C, avenue du Port
1000 Bruxelles
www.flb.be

Sur la toile

21 mars 2012 Commentaires fermés sur Sur la toile

Deux articles de Gérald Purnelle à lire sur le site Culture de l’université de Liège.
— Sur Corinne Hoex.
— Sur Hubert Antoine.

Une recension de Ciel ouvert de Luc Dellisse par Jan Baetens (Les Impressions Nouvelles).

Stéphanie Le Maître rend compte de la soirée Luc Dellisse qui a eu lieu le 6 mars dernier au Centre Wallonie-Bruxelles dans le cadre du Printemps des poètes (Uppercut).

Sung-A Yoon rend compte de la rencontre avec Anne Penders et Luc Dellisse qui s’est déroulée le 13 mars dernier à la librairie Tropismes (Bela).

Le Cormier à la Foire du livre de Bruxelles

10 février 2011 Commentaires fermés sur Le Cormier à la Foire du livre de Bruxelles

Les éditions Le Cormier
vous convient à une

Lecture

avec
Corinne Hoex, Philippe Jones
Serge Meurant et Pierre-Yves Soucy

à la Foire du livre de Bruxelles
le jeudi 17 février 2011
de 17 heures à 18 heures
stand 334

Foire du livre de Bruxelles
Tour & Taxis
86C, avenue du Port
B-1000 Bruxelles

Juin

10 février 2011 Commentaires fermés sur Juin

C’est un univers des plus intimes que propose Corinne Hoex dans Juin. Celui de l’enfance. Vécue dans la proximité d’une grand-mère aimée, cette enfance n’est cependant pas revisitée sous l’angle d’une nostalgie facile. Elle se manifeste à travers des détails faussement anodins, saisis dans une langue épurée où chaque mot, choisi avec une parfaite justesse dans la simplicité, fait mouche. Cette poésie sensible est aussi l’exercice d’une lucidité, qui relance et confère une indomptable profondeur à ce qui aura été vécu et qui engage tout le présent.

Corinne Hoex est née à Bruxelles. Elle s’est d’abord fait connaître comme auteur de romans et de récits avec le Grand Menu, qu’ont suivi Ma robe n’est pas froissée et Décidément je t’assassine (Les Impressions Nouvelles). Elle a publié Contre Jour au Cormier en 2009.

14 x 19 cm
64 pages
20 exemplaires numérotés et signés sur Rives Shetland : 50 €
480 exemplaires sur Munken Print : 17 €
ISBN 978-2-930231-72-3
Parution : février 2011

Recensions
19 avril 2011 : chronique de Sophie Creuz sur Musiq’3 [page supprimée].
21 avril 2011 : recension d’Éric Brucher sur Antipode.
24 février 2012 : recension de Gérald Purnelle sur le site Culture de l’université de Liège.

Contre Jour

3 septembre 2010 Commentaires fermés sur Contre Jour

contrejour

Contre Jour est un livre bref, d’une économie d’autant plus étonnante que son auteure parvient à condenser en quelques mots tout un univers de sensations qui sont dans un premier temps construites autour de couleurs et de formes et où les lieux minimalement évoqués sont présents à la manière d’une énigme. C’est alors sur un tout autre plan que se découvre la profondeur de cette écriture poétique d’une grande sobriété. Ce sont les effets d’étrangeté que porte cette écriture, c’est le sentiment de vertige qu’elle produit chez le lecteur qui retient immédiatement l’attention. Comme s’il s’agissait de lever un secret auquel nous ne pourrons pas accéder, mais qui se présente sous les aspects d’une obsession poursuivie avec obstination. Et c’est tout autant l’évocation du processus de la création picturale qui agit comme un palimpseste, à travers les rythmes de la voix. Et c’est une interrogation plus large sur le destin de l’être qui se découvre à travers les gestes et les rêves approchés, une manière d’aller à l’essentiel de la condition humaine sans aucun pathos, mais avec une densité et une justesse qui entame le réel, ce à quoi nous sommes toujours confrontés.

Corinne Hoex vit à Bruxelles. Licenciée en histoire de l’art et archéologie, elle a travaillé comme enseignante, chargée de recherches, documentaliste et publié plusieurs études relatives aux arts et traditions populaires. Depuis quelques années, elle se consacre à l’écriture de fiction. Son premier roman, le Grand Menu (l’Olivier, 2001, rééd. Les Impressions Nouvelles) a reçu un excellent accueil critique. Un recueil de poèmes, Cendres (Esperluète), a suivi en 2002. Son deuxième roman, Ma robe n’est pas froissée, a paru en 2008 aux Impressions nouvelles.

16 x 16 cm
64 pages
20 exemplaires numérotés et signés sur Rives Classic,
enrichis d’une oeuvre originale de Frank Vantournhout : 150 €
480 exemplaires sur Munken Print : 14 €
ISBN 978-2-930231-60-0
Parution : février 2009

Où suis-je ?

Entrées taguées Corinne Hoex sur Le Cormier.