Ciel ouvert

10 février 2012 Commentaires fermés sur Ciel ouvert

Peut-on mieux définir la poésie que sous la perspective d’un accueil ? D’un accueil qu’elle manifeste et renouvelle dès l’instant qu’elle cherche à inscrire dans les mots, dans les vers, dans le poème même, les infimes détails de la vie quotidienne et la fulgurance de la rencontre amoureuse. C’est là sans doute le point de départ, et le point de fuite, de l’écriture poétique de Luc Dellisse. Les poèmes de Ciel ouvert se présentent ainsi comme autant de mouvements de la parole qui collent aux mouvements de la vie. Les mots y vibrent au diapason des corps, le sang bat dans leurs veines. Sans doute parce que Luc Dellisse persiste à croire au pouvoir d’ébranlement de l’image, à ce pouvoir qu’a l’image poétique de nous porter ailleurs et d’agrandir en nous le sentiment d’exister.

Luc Dellisse est romancier, essayiste, poète, dramaturge et scénariste. Né en Belgique, établi en France depuis 1996, il enseigne le scénario de cinéma à la Sorbonne et à l’École supérieure de réalisation audiovisuelle, ainsi qu’à l’Université libre de Bruxelles. Diplômé en philosophie et lettres de l’Université catholique de Louvain, il a exercé plusieurs métiers dans le domaine culturel. Auteur de nombreux scénarios de bande dessinée et de scénarios pour des courts métrages et pour la télévision, il a également publié des essais sur la scénarisation, des romans pour la jeunesse, des pièces de théâtre et des articles de critique, notamment dans les Cahiers de la bande dessinée. Ses œuvres de fiction s’inscrivent dans le cadre d’un cycle romanesque d’autobiographie fictive qui comprend à ce jour cinq romans : la Fuite de l’Eden (L’Harmattan, 2004), suivi, aux Impressions Nouvelles, par le Jugement dernier, (2007), le Testament belge (2008), le Professeur de scénario (2009) et les Atlantides (2011). Après Gibier de nuit (2000) et Premier Jour dans l’autre monde (2002), Ciel ouvert est le troisième livre de poésie que publie Luc Dellisse au Cormier.

14 x 21 cm
88 pages
600 exemplaires sur Munken Print : 17 €
ISBN 978-2930231-761
Parution : mars 2012

Recension
13 mars 2012 : Dellisse poète : toujours nouveau, par Jan Baetens

Entretien
septembre 2012 : entretien avec Luc Dellisse, par Edmond Morrel

Publicités

Tagué :

Les commentaires sont fermés.

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Ciel ouvert à Le Cormier.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :